https://flce.univ-nantes.fr/medias/photo/affichefinale2020-web_1582536006698-jpg
  • 21 mai 2021 > 20 juin 2021
    false false

Le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes se déroule cette année en deux temps. Après avoir proposé en ligne 30 films et une quinzaine de rencontres vidéo avec les réalisateurs des films en compétition, l’événement renoue avec les salles de cinéma dès le vendredi 21 mai.

fcen en salles

Le temps de 3 week-ends (21-24 mai, 10-13 juin et 18-20 juin), qui auront pour fil rouge le thème 30 ans de cinéma espagnol à Nantes, le Festival proposera 19 longs-métrages sur les écrans du Katorza, du Théâtre Graslin et du Cinématographe.
Et comme retour en salle rime avec rencontres, les invités seront de retour sur Nantes pour échanger et débattre avec le public. Le Festival recevra donc des s ersonnalités majeures du cinéma espagnol : les réalisateurs Fernando Trueba, Borja Cobeaga, Carlos Molinero, Enrique Urbizu et l’acteur Javier Cámara.
Marisa Paredes, muse de Pedro Almodóvar et égérie de l’affiche de cette 30e édition, fera également le voyage à Nantes. L’actrice recevra le Prix d’honneur du Festival et donnera une masterclass sur la scène de l’Opéra de Nantes le samedi 12 juin.


6 longs-métrages au Cinéma Katorza : du 21 au 24 mai

Au cours du premier week-end en présentiel, le Festival proposera 6 longs-métrages. Les deux opus lauréats ex-aequo du Prix du Jury Jules Verne 2021 (Armugán (2020) de Jo Sol et Baby (2020) de Juanma Bajo Ulloa) seront programmés aux côtés de El taxista ful (2005) de Jo Sol et La madre muerta (1992) de Juanma Bajo Ulloa. Deux films de Jon Garaño, Aitor Arregi et José Mari Goenaga, Une vie secrète / La trinchera infinita (2019) et 80 días (2010, Prix du Meilleur Premier Film lors du 21e Festival du Cinéma Espagnol de Nantes), seront également à l’affiche au Cinéma Katorza.


Une sélection de 8 films et de nombreux invités, du 10 au 13 juin

En juin, en parallèle d'une sélection de 8 longs-métrages à découvrir au Cinéma Katorza et au Théâtre Graslin, le Festival renouera avec les rencontres. Les festivaliers pourront notamment échanger avec :
  • le réalisateur Fernando Trueba et l’acteur Javier Cámara pour L’oubli que nous serons (El olvido que seremos), dans le cadre de sa sortie nationale le mercredi 9 juin.
  • le réalisateur Enrique Urbizu pour Libertad (2020) et La vida mancha (2003),
  • le réalisateur Borja Cobeaga pour Pagafantas (2009).

Hommage à l'actrice Marisa Paredes, du 10 au 13 juin

Pendant ce même week-end, les organisateurs auront en outre le plaisir de recevoir Marisa Paredes (du 10 au 14 juin). Muse de Pedro Almodóvar et égérie de l’affiche de cette 30e édition, l’actrice recevra le Prix d’honneur du Festival sur la scène de l’Opéra de Nantes (samedi 12 juin). Dans le cadre de cet hommage, deux films, sélectionnés par Marisa Paredes elle-même, seront projetés au Katorza : La flor de mi secreto (1995) de Pedro Almodóvar et Salvajes (2001) de Carlos Molinero, en présence du réalisateur. L’actrice témoignera sur son métier d'actrice à l'occasion d'une masterclass (Théâtre Graslin, le 12 juin à 17h).
 

5 films au Cinématographe, du 18 au 20 juin

Le dernier week-end de ce cycle 30 ans de cinéma espagnol à Nantes aura lieu au Cinématographe, du 18 au 20 juin. Le Festival a prévu une sélection de 5 longs-métrages : Eva en août (2019) et Los ilusos (2013) de Jonás Trueba, Iris (2004) de Rosa Vergés, El viaje de Carol (2002) de Imanol Uribe et Silencio roto (2001) de Montxo Armendáriz. Ces quatre réalisateurs emblématiques du cinéma espagnol de ces 30 dernières années se succéderont sur la scène du Cinématographe pour échanger et débattre avec le public.